La Tribu

Les fondateurs

Les 5 fondateurs entrepreneurs ont des parcours et valeurs ajoutées complémentaires. Ils souhaitent contribuer positivement à la transition de la société.

Sophie Carretero , coordinatrice du tiers-lieu

Sophie est connue pour son engagement dans la transition alimentaire, et ses convictions : éduquer à l’alimentation saine et gourmande, favoriser les circuits courts et éthiques, être une consomm-actrice responsable. Sa cuisine maison met en valeur les produits frais, bio et locaux. Depuis 2016, son entreprise « les Délices de Sophie » propose un service traiteur à domicile pour les entreprises, les associations et les particuliers. Sa valeur ajoutée est de raconter l’histoire des producteurs aux convives et de valoriser les légumes sous toutes leurs formes. 

En parallèle, elle continue son activité de formatrice indépendante autour de l’enfance et de la parentalité (conférences, débats, atelier.).

Tatiana a travaillé 18 ans en tant qu’ingénieur commercial dans l’économie de la fonctionnalité, elle se rapproche de l’Humain et se forme en 2010 à la somatopathie. Elle exerce, aujourd’hui sur Sainte-Pazanne.

Depuis 2018 elle organise des rencontres entre thérapeutes du Pays de Retz pour une prise en charge globale de l’individu. L’objectif est de déployer des alliances thérapeutiques sur un site en pleine nature, afin de favoriser le retour à la santé de manière curative et préventive. Des ateliers (aromathérapie, lithothérapie, Qi Gong, relaxation & méditation) et des séjours « connexion & retour à soi » sont d’ores et déjà proposés. A terme, un espace santé complètera les installations de la Ferme Ecofolies.

Samuel Berthelot, responsable d'exploitation agricole et directeur opérationnel de la SCOP

Samuel a été cadre dirigeant dans une entreprise de 1300 salariés basée à Machecoul. Il sait accompagner le changement auprès des équipes toujours grandissantes : méthodes, bureau d’étude, maintenance, direction d’usine puis direction de l’organisation et du système d’information en phase de mutations digitales. 

Il défend l’idée que Bien être et Performance sont intimement liés. Pour ce petit-fils d’agriculteur, la connexion à la terre est une évidence, le respect de l’environnement et de ses ressources doit être pris en compte dans tout modèle économique.

 

Claire souhaitait donner du sens à son projet professionnel : faciliter la consommation de produits alimentaires bio et éthiques et soutenir les producteurs responsables. En 2017, elle déménage pour se rapprocher du projet Ecofolies, se forme à la permaculture et lance son activité, le « Comptoir éthic », groupement d’achat éthique et local offrant une gamme de produits alimentaires (épicerie sèche, boissons, produits frais). Aujourd’hui, elle anime les équipes de vente de la Ferme avec  enthousiasme. Son implication répond à son leitmotiv de soutenir les producteurs et de faciliter la consommation de produits alimentaires éthique

20211017_121552-min

Claire Diotel, anime les équipes de vente sur la ferme

Cécile gère les subventions, le HQSE

Cécile a travaillé 12 années dans la communication publique et a dirigé une structure touristique. Elle lance son activité de conseil et formation en communication interne auprès des entreprises, des institutions et des centres de formation, pour faciliter les relations humaines en entreprise, que ce soit au sein d’une équipe, entre différentes équipes, entre les métiers, les niveaux hiérarchiques ou encore les générations. Les groupes peuvent être accueillis à la Ferme et profiter ainsi des autres activités de la Ferme dans le cadre de séminaires.

Les salariés

Lors du rachat, tous les salariés du magasin, des marchés et de la production maraîchère ont été embauchés pour cette nouvelle aventure. Des saisonniers viennent renforcer les équipes l’été, que ce soit aux champs ou sur les marchés. La coopération se vit aussi en accueillant régulièrement des stagiaires. Deux alternants ont déjà été recrutés. Ils bénéficient de l’expertise des nombreux métiers présents dans cet écosystème.

L’équipe de la Ferme se compose de 14 ETP répartis sur les différentes activités. L’effectif monte jusqu’à 35 salariés en été.

Les bénévoles

La Ferme n’existerait pas sans la participation des nombreux bénévoles actifs dans la vie du Tiers-lieu. Leurs points communs ? Une farouche envie de contribuer à une société plus juste, plus humaine, plus responsable, un goût certain pour la convivialité, la bonne humeur et les bons p’tits plats de Sophie !

Si vous aussi vous souhaitez rejoindre la Tribu du Tiers-lieu, c’est simple, complétez votre bulletin d’adhésion. Vous serez invités à contribuer à l’une des Commissions (communication, évènements…) très bientôt.